VivaTech, le salon du futur

Le week end dernier avait lieu à Paris, dans le parc des Expositions de la Porte de Versailles, le salon VivaTech 2019. Ce salon dédié aux nouvelles technologies réunissait des professionnels du hightech venant de toute la France. Ils ont présenté leurs innovations et leurs nouveaux produits toujours plus futuristes.

L’univers de la réalité virtuelle était bien évidemment présent sur ce salon qui permettait de savoir quelles seront les prochaines grandes avancées et grandes tendances dans ce domaine.

De nouveaux casques de réalité virtuelle y ont été présentés, toujours plus futuristes. On a pu notamment découvrir un nouveau casque de réalité mixte, le Microsoft HoloLens 2 (https://www.microsoft.com/fr-fr/hololens/buy). Ce casque inclut des éléments virtuels dans le monde réel. Il a la particularité de suivre le mouvement des yeux de l’utilisateur. L’appareil réagit en conséquence de son regard en faisant bouger des éléments en fonction d’où regarde la personne. Le casque détecte également le mouvement des mains ce qui permet à l’utilisateur d’attraper ou de déplacer les objets virtuels qu’il trouve dans son champ de vision. Il n’a pas la même apparence que les traditionnels casques de VR car il possède une visière rétractable.

On a aussi pu découvrir les nouveaux casques Oculus. L’Oculus Quest (https://www.oculus.com/quest/?locale=fr_FR), sans fil, ce qui change des anciens casques de réalité virtuelle qui étaient souvent reliés par plusieurs fils à un appareil, et qui permet à l’utilisateur une plus grande liberté dans la pièce où il se trouve. Une de ses caractéristiques nouvelles est aussi son poids qui est parmi les plus légers du marché (600g). L’Oculus Rift S (https://www.oculus.com/rift-s/?locale=fr_FR) est quant à lui relié à un ordinateur mais est une version améliorée de l’Oculus Rift notamment dans son design plus moderne et son ergonomie plus agréable pour les utilisateurs et moins encombrant. Ce casque est dédié d’avantage aux jeux vidéo.

Des services ont également été présentés comme des formations d’incendie par exemple pour des agents SNCF. Ils sauront grâce à cette formation en VR réagir face à un départ d’incendie. Ce genre de formation va être adopté par plusieurs entreprises pour former leurs salariés face à ces risques.

On a pu voir également des films d’animation en réalité virtuelle où les utilisateurs avaient l’impression d’être dans le film, au milieu des personnages. Chacun voit le film à sa manière car chacun regarde à un endroit différent à chaque moment.

Enfin, les visiteurs du salon ont pu tester l’Hypersuit. L’Hypersuit joint la réalité virtuelle a un exo squelette où l’utilisateur est installé. En plus d’être plongé dans un monde virtuelle grâce au casque, il ressent aussi les sensations de ce qu’il se passe dans tout son corps ce qui rend l’expérience encore plus immersive et donne encore plus de sensations.

Le salon VivaTech montre donc quele domaine de la réalité virtuelle est encore en pleine expansion et que lesprogrès ne sont pas près de s’arrêter.